• GARDE CHAMPÊTRE à La Sénia

    Les fonctions du garde-champêtre

    Un document très intéressant qui permet d’en savoir plus sur le rôle et les attributions du garde-champêtre au XIXème siècle. Il s’agit du Guide pratique du garde-champêtre (3ème édition). Ce document est passionnant à plus d’un titre : il permet d’une part de découvrir les fonctions du garde-champêtre, mais également d’apprendre les lois qui régissaient la vie d’un village au XIXème siècle, grâce aux exemples de procès-verbaux donnés en fin d’ouvrage.

    Le garde-champêtre était donc en quelque sorte un policier rural et avait diverses attributions visant à maintenir l’ordre dans le village :

    • Veiller à la conservation des propriétés rurales et des récoltes ;
    • Rechercher les malfaiteurs, les vagabonds et les déserteurs ;
    • Arrêter et conduire devant la justice tous les individus pris en flagrant délit ;
    • Signaler au maire ou à la police tous les crimes et délits dont ils avaient connaissance ;
    • Maintenir l’ordre et la tranquillité dans le village ;
    • Constater les délits de chasse et pêche ;
    • Constater la fraude et la contrebande sur le tabac, les poudres à feu et les cartes à jouer (sur lesquelles l’état avait alors un monopole) ;
    • S’assurer du respect des poids et des mesures.

    Qui étaient les gardes-champêtres ?

    Voici comment la profession de garde-champêtre était décrite par M. Henrion de Pansey d’après l’ouvrage précité :

    « Un garde champêtre doit avoir une grande exactitude, une infatigable activité, une vigilance difficile à tromper, un désintéressement qui le mette au-dessus de la corruption ; il doit avoir quelques notions relatives à la police des campagnes, des idées assez nettes pour rédiger clairement un procès-verbal ; enfin assez de droiture pour que, dans l’exercice de ses fonctions, il ne se laisse influencer ni par des haines particulières, ni par des affections personnelles. »

    Le métier de garde-champêtre était donc une position importante dans le village, et ne pouvait être confiée qu’à une personne digne de confiance. Il faut noter également que les gardes-champêtres étaient nommés par le préfet, après présentation du candidat par le maire.

    Ces descriptions du métier de garde-champêtre nous permettent d’en apprendre plus sur les personnes qui occupaient ces fonctions. Le garde-champêtre devait donc être quelqu’un de droit et d’estimé dans le village (du moins par les autorités). Il devait en outre être en bonne condition physique. Enfin, il est inéluctable que les gardes-champêtres devaient être instruits, sachant lire et écrire, puisqu’ils devaient rédiger de nombreux procès verbaux.

    Pour agrandir ou diminuer cliquer sur la photo

    GARDE CHAMPÊTRE à La Sénia

    Mr Auguste CASTAGNIER

    GARDE CHAMPÊTRE à La Sénia

    GARDE CHAMPÊTRE à La Sénia

    GARDE CHAMPÊTRE à La Sénia

    Mr DUDENHOFFER Frederic

    GARDE CHAMPÊTRE à La Sénia

    Mr RUIS

    Il y a eu d'autres gardes champêtres:

    Mrs Julien VERA,Manuel CALLEJON, MEKNOUS, QUINTO

    Mais je n'ai pas de photos

    « Décès Bernard STEYERDécès Antoine YNESTA »
    Partager via Gmail Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Herminie
    Mardi 20 Avril à 07:45
    Nostalgie, Mr Ruis notre voisin à La Senia.
    Un grand bonjour à sa famille et à vous tous.
      • Ruis Jean-Michel
        Samedi 15 Mai à 17:14

        Je viens à l'instant de voir le commentaire que tu avais mis le 20 avril, cela me touche énormément et à mon tour de te dire un grand bonjour, effectivement voisin à la Sénia, mes amitiés à toute la famille et peut-être à un de ces jours 

    2
    christian fayos
    Mardi 20 Avril à 16:28

    C'étais jadis

    3
    Dedios
    Mardi 20 Avril à 16:57
    C'était la bonne é poque et le bon temps avec nos garde champêtre
    4
    EGEA René
    Mardi 20 Avril à 17:32

    Je me souviens de 2 gardes champêtre l'un s'appelait monsieur PETITFILS et le second monsieur GUALDO a qui nous avons fait pas mal de misères étants gamins. Mais malgré tout se sont de très bons souvenir que je garde de cette époque.

    René.

    5
    froment andré
    Lundi 24 Mai à 16:58

    Souvenirs du bon temps,il y a eu aussi les deux derniers gardes champêtres employés: M VIALA qui logeait au dessus du Marché et M BACRI (peutune erreur de nom pour lui?

    Cordialement à tous 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :