• Jean Michel GUIRADO

    Ma mini-thèse sur fond de notre Pied-noiritude

    Jean Michel GUIRADO

     Jean Michel GUIRADO Fils de notre ami Sénialais Michel GUIRADO

    Agrandir et faire défiler avec la molette de la souris

    « DOCUMENTS Décès AGNES Maurice époux de Claudine GARCIA »
    Yahoo! Pin It

  • Commentaires

    1
    Vendredi 8 Mai à 11:46

    Salut Jean Michel

    Toutes mes félicitations,ta mini thèse reflète bien la situation de tous les enfants de Pieds Noirs.

    "J’en profite pour te remercier parce que tu en as été le déclencheur en grande partie"

    La  phrase ci dessus ,sur ton message, me touche et je suis heureux d'avoir participé indirectement

    à cet excellent travail de recherche.

    Jean Paul

     

    2
    Vendredi 8 Mai à 15:03

    Bonjour Jean-Michel,

    J'ai tout bien lût, bien que je ne suis pas sûr d'avoir tout compris mais pour t'avoir rencontré pour la première fois en septembre dernier à la rencontre des Sénialais je retrouve de par tes écrits ce que tu as fais ressentir de ta personne.

    Bravo pour cet ouvrage.

    Amicalement.

    Michel.

     

      • Jean-Michel Guirado
        Samedi 9 Mai à 18:58

        Merci Michel. Mon retour aux sources n'est pas facile à cause de l'éloignement de notre communauté. J'apprécie d'autant les messages comme le tien.

        A bientôt j'espère.

        Jean-Michel

    3
    Guy CHAPARTEGUY
    Mardi 12 Mai à 16:21

    Félicitations Jean-Michel,

    Affectueuses pensées pour toi et tes parents.

     

     

      • Jean-Michel Guirado
        Mardi 12 Mai à 23:01

        Merci Guy. Au plaisir de vous rencontrer enfin bientôt j'espère.

    4
    Jeudi 4 Juin à 21:20
    kremer denis

    Bonjour.

    J'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre mémoire ainsi que votre Lettre d’un enfant de Pieds-Noirs à la génération d’avant 1962. Je vais d'ailleurs les faire suivre à un ami, enfant de pied-noir qui comme vous ne savait pas s'il était patos ou pied-noir et ça va d'autant plus l'intéresser que lui aussi est coach. Je vous suggère de lire mon livre: Psychanalyse d'une déchirure, la nostalgérie aux éditions de l'onde dans lequel j'explique les raisons du deuil impossible pour les pieds-noirs de  leur départ d'Algérie, qui tiennent à leur culture, à leur histoire dramatique et pas seulement depuis 1954, au type de personnalité fréquemment rencontrée chez eux, mais aussi à des facteurs extérieurs que vous évoquez dans votre mémoire, avec le facteur aggravant de piqures de rappel très fréquentes pour les culpabiliser car j'écris dans mon livre qu'ils commettent la faute impardonnable aux yeux de leurs détracteurs de ne pas renier leur ascendance mais au contraire d'en être fiers. Egalement j'aborde les raisons du silence des parents, d'un point de vue psychanalytique qui donne une interprétation un peu différente mais assez voisine de celle d'Hubert Ripoll avec qui je corresponds très courtoisement.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :