• Marie Rose MUNOZ - TORRES

    COMMENT JOINDRE L’UTILE A L’AGREABLE

         ou       

    COMMENT SE DISTRAIRE PENDANT LE CONFINEMENT

     

     

    Tout le monde est d’accord, « y en a marre » ! Aucun bisou aux enfants, et petits-enfants, Pas de fêtes de famille, pas de restaurants, Pas de voyages, pas d’activités culturelles Enfin pas ! Pas ! Pas ! Pas ……………….

    ET SURTOUT PAS DE RETOUVAILLES ENTRE SENIALAIS !

    Pendant ces longues journées passées seule, accrochée à la télé et énervée par ces nouvelles et contre-nouvelles, mon cerveau se « ramollissait » et je n’avais envie de RIEN  mais heureusement pour la cinéphile que je suis, j’ai pu regarder des films (Nexflix).

    Un jour j’en ai suivi un, programmé en espagnol et j’ai compris que mon espagnol était toujours aussi « tchapouré » je comprenais, mais des mots totalement inconnus apparaissaient. « Et si j’essayais d’améliorer mon espagnol, en programmant TOUS les films en espagnol »

    1an de confinement, 1an de progrès, et j’ai beaucoup amélioré mon vocabulaire

     

    ADIEU a notre langage (pour n’en citer que quelques uns):  

                                    Nano (nain) = Enano

                                    Chinera (étable à cochons) = Pocilga

                                    Monesillos (enfants de chœur) = Monaguillos

                                    Merguissos (jumeaux) = Méllizos

                                    Chinos (cochons) = Chinos mais pour des Chinois de Chine

     

    Tata Emilienne Moreno-Ruiz avait l’habitude de dire à sa fille Annie, mariée à un espagnol et vivant en Espagne depuis des années :

    - Cojé mé el fileté de las commissiones au lieu de :Cojé mé la bolsa para recados

    (Passe-moi le sac des courses).  Annie lui répétait chaque fois sans la faire changer d’avis « Maman tu dis « passe-moi le steak (fileté) des comités ou des délégations (commisionnes) »

    Je m’entends également demander ; Por favor un renseignamiento (por favor una information)

    Merci les espagnoles de nous avoir quand même compris ! Par contre je n’ai jamais entendu  « bourriguetta ou casquoletta » c’est à croire que ces mots là sont bien à nous !

     

    Ah j’oubliais, au prochain confinement je me lance dans l’anglais. HIC !

     

                                      Marie-Rose TORRES-MUNOZ                                                                                                                                                                

                          (Histoire sans prétention pour garder le contact entre amis)

    « Décès Christian PACARYDécès Bernard STEYER »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    VOGLIMACCI JP & M
    Dimanche 4 Avril à 09:00

    Merci Marie Rose de participer à la vie de ce Blog et nous permettre de garder le contact entre Sénialais.

    Difficile en ce moment

    A bientôt j'espère

    2
    christian fayos
    Dimanche 4 Avril à 21:40
    3
    Robert noguera
    Dimanche 4 Avril à 23:37

                                                            Marie Rose                                                                     ( pos roder la tu nous donne des idées )

    que létché

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :