• 3° Cuirassiers-HISTORIQUE

    FICHE ALGERIE 1956-1964
    du 3e CUIRASIERS

    (par le Lt colonel (H) Claude Aïcardi)

    Organisation territoriale de l'Algérie:

    En 1954, l’Algérie est la Xe région militaire de la France.
    Elle est subdivisée en trois divisions militaires qui correspondent aux trois départements d’Alger, Oran et Constantine.
    Le gouvernement considérant que le découpage territorial, tant civil que militaire, est de nature à favoriser la pacification, porte le nombre de départements à quatre en 1955, douze en 1956 et quinze en 1958.
    L’organisation territoriale du commandement militaire est remaniée en mars 1957 et, aux nouvelles régions des trois départements d’origine correspondent trois corps d’armée; aux départements, une zone opérationnelle à la charge d’une division; aux arrondissements des secteurs sous l’autorité d’un régiment, ces secteurs étant eux même divisés en plusieurs quartiers placés sous le contrôle de leurs unités élémentaires (compagnies ou escadrons). La carte ci-dessous représente la mise en place de ces structures de commandement territorial militaire en 1959.

    organisation territoriale

    Arrivée sur le territoire:

    Le 3e cuirassiers est recréé en 1952 aux FFA à Trèves. Désigné pour l'Algérie, il laisse ses matériels blindés au Centre d'Instruction Des Blindés (CIDB) dont il est le régiment support, il embarque à Marseille et débarque à Oran le 23 mars 1956.

    Composition du régiment:

    Initialement organisé sur le Type TED INF 107 (1) il comprend 1 escadron de commandement et des services (ECS) et 4 escadrons de combat à pied. Cette structure sera modifiée:

    • le 26 mai 1956, avec la création d'un 5e escadron porté constitué à partir de rappelés;
    • le 1eravril 1957 lors de sa transformation en régiment de reconnaissance type AFN -TED ABC 021 (2) : 1 ECS, 1 escadron de chars légers Chaffee M24, 2 escadrons portés et 1 escadron porté dit "Saharien";
    • en mars 1962 où 1 escadron porté est transformé en escadron blindé équipé de chars légers Chaffee M24
    • en octobre 1962 où il compte: 1 ECS, 2 escadrons de chars légers Chaffee M24 et un escadron d'Auto Mitrailleuses M8 (AM M8)

    Commandement:

    • 1956: Colonel CANONNE puis Lt colonel d'ABOVILLE
    • 1957: Lt colonel de BERC
    • 1959: Lt colonel LEFEBVE
    • 1960: Lt colonel FEUILLATRE
    • 1961: Lt colonel CHERY
    • 1962: Lt colonel HANNEZO

    Stationnements:

    Carte 1
    sebdou
    Carte2
    senia
    • A son arrivée sur le territoire, le régiment est envoyé en Zonne Ouest Oranais (ZOO) où, après avoir transité par Tlemcen, il s'installe à Sebdou le 28 mars 1956 (carte 1).
    • En mars 1962 (carte 2):
      • le 3e escadron, qui vient d'être doté de char M24, est envoyé en maintien de l'ordre à Oran et s'installe à Sainte-Barbe-du-Tlelat.
      • le 4e escadron est détaché en Zone Centre Oranais (ZCO) au secteur d'Aïn-Temouchent
      • le reste du régiment fait mouvement vers la ZCO et s'installe à La Sénia, sur la route de Misserghin, a proximité de la base aérienne 141.
    • en février 1963, les deux escadrons détachés, après s'être regroupés à Sainte-Barbe-du-Tlelat, rejoingnent la Sénia (carte2).
    • En mars 1964, le régiment rejoint Oran où il stationne à la caserne d'Ekmuhl avant son embarquement, le 4 juin, pour la métropole

      Subordination et missions:

        • Subordination:
          12-DI 19-DI EM Oran
          En ZOO, le régiment est subordonné à la 12e Division d'Infanterie (DI) dont le PC est à Tlemcen.
          A son départ de Sebdou, le régiment et les escadrons détachés seront sous l'autorité de la 29e Division d'Infanterie (DI)- PC à Sidi-Bel-Abbes - pour les missions de secteur en ZCO, et du Corps d'armée d'Oran lors des missions ou du stationnement dans cette ville.

      • Missions:
        Affecté en ZOO, le régiment est responsable de la sécurité et du maintien de l'ordre du secteur de Sebdou dont il a la charge. Dès 1956 les accrochages sont fréquents, favorisés par la proximité de la frontière marocaine permettant aux rebelles de se mettre à l'abri.
        De nombreuses embuscades et opérations sont menées par le régiment pour rechercher, poursuivre et détruire les bandes armées rebelles.
        Simultanément, le régiment est responsable de la surveillance d'une portion de la frontière algéro-marocaine. Les patrouilles de jour et principalement de nuit , la "Herse", sont organisées pour assurer cette mission ingrate.
        Les opérations de combat et la surveillance du barrage, favorisée par l'électrification progressive de l'ouvrage, permettront de ramener la paix dans la région.
        A partir de 1962, en dehors de la mission de maintien de l'ordre à Oran, le régiment aura pour mission de veiller à la liberté de circulation des unités qui se replient (escortes de convois sensibles, bouclages, protection des barrages routiers) et d'assurer l'intégrité des installations encore sous responsabilité française, en particulier, en prenant une part active à la protection et la défense de la base de Mers-el-Kébir.

      Evènements marquants:

      - Attaque du poste d'El-Aouedj en mai 1956 par une forte bande rebelle.
      - Au cours des missions dont il a eu la charge, pendant ses huit années de présence en Algérie, le régiment a déploré la perte de trente et un cuirassiers, dont deux officiers et un sous-officier. Cent cuirassiers ont été blessés en faisant leur devoir.

      Départ du territoire:

      Le 3e régiment de cuirassiers quitte l'Algérie le 4 juin 1964. Embarqué à Oran, il débarque à Port-Vendres et est dirigé sur le camp de Sissonne où il est dissous le 15 juin 1964.

      Récapitulatif:

      Vous pouvez consulter le récapitulatif général des régiments de cavalerie présents en Algérie de 1954 à 1964 en "cliquant" sur le lien ci dessous:

      "RECAPITULATIF GENERAL"

       
      • Renvoi (1) - TED INF 107 - "Escadron à pied Type AFN":
       
      • L'escadron a un effectif de 140 hommes répartis en:
      • 1 peloton de commandement et appui (15 à 20 hommes):
        • 1 groupe de commandement (2 SCR 300, 2 SCR 536,1 SCR 694)
        • 1 groupe administratif
        • 1 pièce de mortier de 60 mm
      • 4 pelotons de combat identiques constitués de 31 hommes (1-8-22) répartis en:
        • 1 groupe de commandement (1 SCR 536, 1 pièce LRAC)
        • 3 demi-pelotons de grenadiers voltigeurs (3PM, 2 fusils,1 FLG x 3)
        • 2 demi-pelotons de fusiliers (3 fusils, 1 FM x 2)

     

    • Renvoi(2) - TED ABC 021 - "Escadron de combat type AFN":

     

    • L'escadron a un effectif de 181 hommes: 5 officiers, 26 sous-officiers, 150 cavaliers répartis en:
    • 1 peloton de commandement constitué de 39 hommes (1-8-30):
      • 1 groupe de commandement (2 jeeps, 3 motos, 1 AM, 1 HT)
      • 1 groupe administratif (1 camionette, 1 camion)
      • 1 groupe de dépannage (1 jeep, 1HT)
    • 2 pelotons blindés (AM ou chars) identiques constitués de 38 hommes (1-5-32) répartis en:
      • 1 groupe de commandement (1 AM ou 1 char)
      • 2 groupes blindés (2 AM ou chars chacun)
      • 1 groupe de protection (4 jeeps)
      • 1 groupe d'appui ( 2 jeeps et 1 mortier de 60mm ou 1 obusier et 1 HT)
    • 2 pelotons portés identiques constitués de 33 hommes (1-4-28) répartis en:
      • 1 groupe de commandement (1 jeep)
      • 3 groupes portés ( 1 HT chacun)



    « VINASSANPHOTOS »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :